« L’aide au développement. Entre contraintes et résistances au changement », Quaderni

« L’aide au développement. Entre contraintes et résistances au changement », Quaderni, n° 87, 2015

Présentation de l’éditeur :

L’aide publique au développement constitue désormais une politique publique à part entière. Initialement orientée vers les pays pauvres, elle concerne désormais des situations très diverses, comme celles des pays en fragilité ou ceux en post-crise, tout en contribuant au développement durable et à la gouvernance de la mondialisation. Elle est un enjeu sensible qui se situe au cœur des relations internationales contemporaines et mobilise de nombreux acteurs (États, organisations internationales, structures de concertation multilatérales, organisations non gouvernementales) qui ont, pour la plupart, non seulement des visions ou des philosophies d’action propres, mais aussi des expériences très différentes du terrain.

Le dossier aborde les problèmes de l’efficacité de l’aide et des résistances aux processus de changement qui entrave sa mise en œuvre. À partir du constat que la rencontre de l’offre d’assistance technique et financière des pays donateurs et des besoins des pays en développement ne suffit pas, à elle seule, à garantir l’efficacité du processus d’aide, le dossier s’attache à mettre en évidence la complexité des relations de contraintes partagées qui se trament dans ce domaine.

Héritière des conditions avec lesquels s’est déroulé la décolonisation, l’aide au développement doit composer avec la volonté d’émancipation des pays en développement, pour certain en situation de grande fragilité, et avec de multiples facteurs de résistance au changement qui, de la corruption à la bureaucratie, en passant par les conflits ethniques, handicapent sa mise en œuvre. Si elle est souvent discutée, l’aide au développement est pourtant indispensable, mais pour des raisons différentes, aussi bien aux pays bénéficiaires qu’aux pays donateurs.

Sommaire

Serge Graziani, « Avant-propos »

Serge Graziani, « La contribution de l’aide au développement à l’affirmation des identités »

François Paquement, « L’aide au développement à la veille de 2015 : évolutions stylisées d’une politique publique aux multiples facettes »

Dominique Darbon, « Des administrations africaines paradoxales : entre pratiques locales plurales et régimes d’aide incertains »

Michel Lacave, « L’appropriation de l’aide au développement : le cas de la coopération technique à la mise en place de politiques et d’instruments d’appui à l’innovation »

Kora Andrieu, Charles Girard, « Le développement à l’épreuve des crises et conflits : nouvelles guerres, nouvelles paix ? »

Source : http://lectures.revues.org/18232


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.