Michaël Neuman et Fabrice Weissman, Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l’ère de la gestion des risques (2016)

Secourir sans périr

Vécue comme inhérente à l’aventure humanitaire, l’exposition au danger tend aujourd’hui à être encadrée par des normes, des procédures, des indicateurs développés par des professionnels de la gestion des risques.

Cette évolution suscite de nombreuses interrogations, y compris à MSF. L’insécurité est-elle réellement en augmentation comme le prétendent les spécialistes?

Peut-on analyser et prévenir les risques de manière scientifique? Quel est l’impact de la gestion des risques sur l’équilibre des pouvoirs entre le terrain et le siège, les volontaires et l’institution qui les emploient? Existe-il des alternatives aux modèles dominants inspirés du monde de l’entreprise?

Telles sont les interrogations à l’origine de cet ouvrage, qui réunit chercheurs et praticiens. Il analyse le diagnostic et les recommandations des experts avant de les confronter à l’expérience de MSF dans des situations particulièrement dangereuses en Syrie, en République centrafricaine et dans le Caucase.

(Note de l’éditeur).

Commande : http://www.cnrseditions.fr/sociologie-ethnologie-anthropologie/7263-secourir-sans-perir.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.