Soutenance de Céline Ségalini

Céline Ségalini, membre du LAM – Sciences Po Bordeaux, a soutenu une thèse de doctorat en science politique intitulée:

Les professionnels de l’aide sénégalais.

De la précarité au travail à la fragile légitimité de l’écologie dominante.

le vendredi 19 décembre, devant le jury suivant :

  • M. Dominique Darbon, Professeur des Universités, Sciences Po Bordeaux, directeur de thèse M. Hubert Peres, Professeur des Universités, Université Montpellier I, rapporteur;
  • M. Andy Smith, Directeur de recherche FNSP, Sciences Po Bordeaux;
  • M. Mahaman Tidjani Alou, Professeur des Universités, Université Abdou Moumouni de Niamey, rapporteur.

Résumé.

Le Sénégal fait souvent figure d’exception, au point d’être régulièrement salué pour sa stabilité socio-politique par la communauté internationale désemparée devant les troubles qui agitent le continent africain. Cette image d’Épinal est pourtant loin de rendre compte des difficultés qui touchent la population de ce pays. Derrière le visage d’un pays stable se cache en fin de compte une tout autre réalité qui rappelle combien le poids de la précarité professionnelle occupe une place singulière dans la vie des Sénégalais, y compris de ceux qui participent à l’élaboration de l’action publique branchée au système d’aide. Telle est l’impression pesante qui se glisse dans les discours des professionnels de l’aide sénégalais impliqués dans un projet de gestion intégrée du littoral encouragé par la Banque mondiale dans les années 2000. L’étude de la mise en œuvre de ce projet fournit un cas d’école qui permet de saisir l’incidence que peut avoir la précarité professionnelle de ces personnes sur le fonctionnement de l’aide-projet qui représente encore aujourd’hui la forme d’aide dominante dans le pays. Plus spécifiquement, elle aide à comprendre pourquoi les normes de gestion du littoral colportées dans le cadre de ce projet – qui ne sont d’ailleurs que le reflet de l’écologie dominante – sont mobilisées par ces développeurs sénégalais à travers des discours légitimateurs le plus souvent déconnectés du sens même de ces normes. Tout se passe comme si la professionnalisation heurtée de ces personnes les conduisait à prêter plus attention aux moyens du projet qu’à ses objectifs, et de cette manière à améliorer leurs conditions de travail et plus largement leur situation socio-économique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.