Offre de post-doctorat sur le projet ARESMA (mangroves, Mayotte)

Dans le cadre du programme de recherche ARESMA sur les mangroves de Mayotte, est recherché un(e) post-doctorant(e) avec un profil bidisciplinaire. De préférence, le candidat devra démontrer des compétences en écologie d’un côté et en géographie, sociologie ou anthropologie de l’autre. Les missions proposées sont assez larges, elles seront adaptées au profil de la personne recrutée. Il s’agit d’un contrat d’au moins deux ans, débutant en janvier 2018 et basé au centre universitaire de Mayotte.

La date limite pour l’envoi du dossier de candidature est le 11
septembre.

Toutes les informations requises sont là.

L’annonce est postée par Esméralda Longépée (Responsable du département lettres et sciences humaines, Centre universitaire de formation et de recherche de Mayotte).

AAC REAF 2016 Du gouvernement international (et) des politiques publiques de conservation de la nature en Afrique.

Mariama Diallo (EHESS) et Hélène Blaszkiewicz (Université Jean Moulin Lyon 3) organisent un panel intitulé « Du gouvernement international (et) des politiques publiques de conservation de la nature en Afrique » au cours des Rencontres d’études africaines en France (REAF) organisées du 5 au 7 juillet 2016 à Paris.

Il vise à comprendre l’action de l’État en Afrique par le biais de l’action publique de conservation de la nature.
Ce que nous entendons par « politiques de conservation de la nature » rassemble plusieurs réalités. Il s’agit en effet de tous les dispositifs d’action publique visant à lutter contre une dégradation réelle ou supposée de l’environnement. Ils contiennent par exemple les programmes de lutte contre la pollution des sols, de reboisement, de sauvegarde d’espèces emblématiques de la nature sauvage, de lutte contre la désertification … Continuer la lecture